La Famille T(r)Y BREIZH

22 avril 2019

Le liquide bleu qui n'est pas bleu...

Bonsoir à tous!

Ce soir Messieurs je vous abandonnent un peu à votre sort, après ne partez pas trop loin ça peut quand même vous donner deux trois infos ;)

Car oui ce soir je casse des mythes! J'enfonce des portes ouvertes! Je vous dis TOUT!! sur :

Les Règles!!!!

Image associée


j'en vois déjà certains qui partent en courant, d'autre qui rougissent de honte... pas de soucis!

On se met à l'aise parce qu'après tout, et on ne le dira jamais assez : c'est naturel, hein ^^

Du coup le tristement célèbre liquide bleu (qui n'est pas bleu) ça se passe comment en mode zéro déchet? On va papoter un peu des différentes méthodes à disposition et libérer les tabous sur la fameuse Cup que tant d'entre nous redoute ou encore se pose encore la question

"Mais p%$£'n pourquoi j'ai des fuite au bout de la quinzième utilisation!!!"

car oui, mesdames, j'ai la réponse!!

Avant tout cela on va faire un petit calcul : (sortez vos calculettes, on va se faire un petit problème de math ^^)

Sachant que j'ai mes règles depuis mes 16 ans (oui, quand je vous dis que vous allez tout savoir) et qu'aujourd'hui j'en ai 34, sachant que je n'utilise plus de protections périodiques (oui non mais "hygiénique" j'aime pas on a carrément l'impression que c'est sale!) depuis maintenant un an et demi (ok 18 mois, je les vois les mamans là dans le fond qui compte en mois, non mais) et que j'ai utilisé des tampons à raison d'une boite de 36 par mois durant donc 16 ans et demi,

a votre avis combien de déchets sont partit dans les toilettes et à la poubelle? Vous avez 2 h... non je rigole vous avez 5 min XD

198 boites, 7128 Tampons...

+ 7128 emballages individuel en plastique souple + 7128 applicateurs en plastique dur...

Vous l'avez vous aussi le vertige là? On multiplie par le nombre de femmes rien qu'en France qui les aureint eu sur la même période que moi?

Bon ok on est pas toutes égales vis à vis de nos menstruations mais quand même...

Alors oui, on dit stop, on le voit mieux là le problème avec ces gros chiffres qui nous touchent de près... Je vous laisse le temps de faire votre petit calcul à vous et de vous poser pour le digérer.

 

Alors maintenant on parle des alternatives?

Commençons par :

La Cup!

(ou coupe menstruelle mais déjà que c'est pas très glam tout ça on va lui donner un petit nom fashion ;) )

Alors vous voila devant la bête. On la trouve dans trois tailles différentes (parfois quatre) mais quoi qu'il arrive si on ne se connait pas bien (je parle de notre corps) ça reste une belle énigme cette histoire. Mais bon, on est en mode zéro déchet donc on ose tout et on ça va le faire. J'avoue que les premières fois pour la mettre on tatonne un peu: en tulipe? pliée? ou roulée? Ben ouais, va bien falloir que ça rentre cette petite (grande?) chose. Sur le mode d'emploi on a plein de jolis dessins pour nous accompagner, après avoir trouvé la bonne position (et l'endroit ou on sera pas déranger, parce que les toilette rikiki pour une première tu peux oublier, il vaut mieux annexer la salle de bain) Hop! Voilà la chose en place. Et là prévois une journée à la maison parce que le reste des questions arrivent!! Est ce que je vais avoir des fuites? Combien de temps je peux la garder? Je la sent? Je la sent pas?

Pour ma part, j'ai due dès la première utilisation couper la petite queue car elle me génait, après les première fois je ne l'ai pas forcément bien mise, mais on prend vite le pli. Les plus chanceuses ont réussi dès le premier jour à la mettre nickel, les autres ont passé plusieurs fois par jour à la retirer, à la remettre, a changer de position, à vouloir abandonner, a vouloir réessayer etc, etc (oui non mais toi qui a galéré, je compatis à fond, tu n'es pas seule!)

MoyennePOriginale

Bref! In fine j'ai pas autant galéré que ce que je pensais, et là Libération! ça fonctionne, c'est confortable, pas une goutte à côté, trop bien, je suis une chef, j'assure un max!!!

Ouais... ou pas...

Parce qu'arrivé le troisième jour sous le coup de mère nature, le drame!! Des fuites de partout!!! Alors que les deux jours précédent rien!! Pourquoi??? La même galère le quatrième jour... Et le cinquième retour à la normale plus de fuites! Bon la première fois tu te dis :

"j'ai du me louper quelques part, pas grave avec l'habitude ça passera vite".

Sauf que! Le mois suivant, la même!! Le mois d'après encore! et ce pendant 6 mois!! Autant te dire que j'ai lachée l'affaire, déçue, car beaucoup de copines qui l'utilisaient n'avaient pas ce problème là et du coup je me sentais un peu bêbête avec ma cup rangée dans mon placard à prendre la poussière...

Quelques mois plus tard (je ne voulais pas m'avouer vaincue!) j'ai commencé à la remettre, toujours avec le même problème 2 jours par cycle et j'ai commencé à chercher des réponses surtout!! Au début il y avait très peu d'infos sur la cup (j'ai acquis ma première en 2016) et je suis tombée sur une bloggeuse qui à la suite d'un schéma de bonne position avait trouvé une raison... Et là, la révélation!!!

Comme une petite minorité de femmes, et comme cette charmante bloggeuse (j'ai perdu le lien alors si tu passes par là et que tu me lis, que tu as posté cet article été 2017, un énorme MERCI!!) j'ai le col de l'utérus qui se déplace (s'avance) le troisième et le quatrième jour de mes règles, du coup il se retrouve sur le côté de la cup... D'où les fuites!! Ereka! Miracle! Je ne suis pas folle la position était là bonne!

Et comment je fais alors?

Deux solutions: la première, c'est celle que j'ai du adopter au début, mettre des protections périodiques (lavable en zéro déchet) sur ces deux jours. L'autre solution j'ai pu l'adopter par la suite: une cup plus grande, or j'avais déjà la plus grande en 2016... d'où l'utilisation des protection périodiques lavables. Mais depuis (et vu que je ne suis pas la seule ;) ) il y en a des plus grande!!! Du coup la cup se cale plus bas et il peut bouger mon col et bien, bonne chance!! Bon j'ai gardé le réflexe des protections périodiques lavables en plus de la cup (et oui l'acquisition de la nouvelle étant très récente je suis toujours en phase test et du coup j'ai quelques loupé mais très très rare, et puis faut que je reprenne confiance)

Un peu d'orga par là aussi, par exemple au boulot, sans lavabo dans les toilettes, difficile de se "changer" du coup prévoir une solution de replit car même si on peut porter sans souci un certain moment, il n'est pas recommandé de la porter entre quatre et six heures grand maximum (sans la rincer et la vider). Pour le rinçage, on privilégie l'eau froide et un savon neutre, le sang "cuit" et se fixe si nettoyé à l'eau chaude. Perso, je la conserve dans une boîte entre deux cicles avec du bicarbonate de soude et je la stérilise juste avant mon cycle (ou le jour J... mais vous allez savoir pourquoi ;) ). Comme disait le Papa de la famille (presque) zéro déchet : "messieur vous saurez vite reconnaitre l'appel de la petite casserole!" et oui car juste avant le jour fatidique, on aura toutes sa petite casserole fétiche pour la stériliser notre petite cup ^^

Alors mes dames? On test (re-test) quand? ;)

Deuxièmes solution (testé aussi du coup)

Les serviette lavables

AAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!! c'est Sale!!!

genre...

Non mes sérieux qu'est ce que ça a de plus sale que des serviettes périodiques jetables? Le fait de la jeter à la poubelle (beurk!) ne la rend pas moins sale sous prétexte qu'on ne la voit plus... Et puis avec un soupçon d'orga ça passe nickel ;)

Par exemple une boite ou une pochette étanche pour mettre les serviettes usagées en attendant de les transférer dans la machine a lavée (avec un peu de bicarbonate de soude au fond pour les odeurs).

Perso je vous conseille de les rincer à l'eau froide et de les laver dès que possible pour éviter de les "détruires" le sang peu se révéler un très bon "acide" sur certain tissus. Après lavage avec votre lessive ZD ^^.

Et pour ce qui est du confort?

Rien a dire, le tissus est tellement plus confortable que l'espèce de matière bizarre d'une serviette périodique jetable, et vous savez cette sensation extrêment désagréable de truc gluant et mouillé (là c'est vraiment terriblement beurk.. mais bon toutes celle qui en ont utilisées on vécuent ça...

Et ben vous pouvez lui dire adieu ;)

Un truc qui m'a beaucoup surppris : après 4 à 5 mois d'utilisation, mes douleurs de règles ont commencé à diminuer de manière drastique! Et après un an et demi d'utilisation et bien... Je n'ai plus aucune douleur... Je ne les sens même plus arriver!! (d'où la stérilisation le jour J XD ) Alors après toutes ces années de douleurs (même après mes grossesses qui soit disant remettait tout en place...) J'avoue je ne peux pas penser autrement que ce geste d'utiliser une cup et des serviettes périodiques lavables soit si anodin, si je récupère un confort perdu depuis tant de temps et qu'en plus je protège la planète et bien moi je signe encore plus!!

Et vous, vous essayez quand?

 

Posté par Mam TrY à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


20 mars 2019

Et si on parlait pesticides?

Bonsoir à tous!

A l'occasion de la semaine des alternatives aux pesticides, je voulais partager avec vous nos trucs et astuces au jardin ;) .

Ici, on a jamais utilisé de produits phyto, et on est pas prêt de les laisser entrer dans notre jardin! Plantes amies, décoctions de grand-mère, on a déjà quelques recettes qui ont prouvées leur efficacité.

 

Déjà, l'avantage d'être en permaculture, c'est qu'entre le paillage, le broyat et autre mulch, seule la binette sort de temps en temps pour quelques plantes qu'on souhaite supprimer. Oui "plantes non souhaitées", parce que "mauvaises herbes" c'est un terme que je n'aime pas, en soit il n'y a pas vraiment de "mauvaises herbes", justes des squatteurs à la mauvaise place (enfin selon nos critères, parce que de leurs points de vue à elles, elles ont l'air de bien se plaire...).

Dans les bacs en lasagnes l'an passé, on a constaté qu'il n'y en avait pas tant que ça, les calendula (soucis pour les intimes), les oeillets d'inde, les capucines (celle là j'y reviendrai...) et les fraisiers sauvages. Un joli tapis coloré et gourmand, au pied des légumes et le potager prend des allures de massif d'ornement.

Pour les capucines, on consomme les fleurs en salade ce qui, normalement, permet d'éviter une invasion (avec les graines) l'année suivante qui prendra toute la place. Bon... l'an passé on s'est (un peu...) laissé déborder... Alors cette année, on sera vigilant pour enlever les jeunes pousses sinon: "Welcome to the Jungle!!!" Idem pour les fraisiers sauvages mais l'avantage c'est que là j'en donne et je fais des heureux.

Pour les décoctions et les macérats, nous avons nos petites "bibles", que je vous conseille si vous envisagez un jardin bienveillant.

Résultat de recherche d'images pour "mon petit jardin en permaculture"

 

En premier, un livre trouvé par hasard en fouillant dans un rayon librairie:

"Mon petit jardin en permaculture, Durable, esthétique et productif!"

de Joseph Chauffrey aux éditions "Terre vivante"

Moyenne

 Ici vous retrouverez comment utiliser le savon noir (avec parcimonie) contre les pucerons, les purins (ou macérat) d'orties comme activateur de compost mais aussi en insecticide naturel, etc

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "découvrir la permaculture rustica"

 Un autre atout au jardin c'est "découvrir la permaculture, petit manuel pratique pour commencer"

de Robert Elger aux éditions Rustica

 

 

Non seulement ce livre vous donne les clés pour votre jardin en perma', mais en plus, il vous présente les fleurs amies. Aussi vous découvrirez que la bourrache est une alliée des insectes polinisateurs et qu'au jardin elle favorisera de meilleurs récoltes et que les soucis fournissent une fraicheur supllémentaire au pied de vos légumes en plus d'attirer eux aussi les insectes à eux

 

 

 

Pour les recettes de grands-mères, Papa T(r)Y en a une super contre le mildiou des tomates :

on mélange dans un pulvérisateur une cuillère à café de bicarbonate de soude, une cuillère à café d'huile d'olive, on remplit le tout d'eau, on agite bien et on pulvérise une fois par semaine ou après une pluie (ou une grosse rosée). Le bicarbonate aura en effet pour action de neutraliser l'acidité dont le champignon a besoin pour se développer. Simple et naturel ;-)

Pour les courges en tout genre, quand la maladie cherche à s'installer, un litre de lait dans un arrosoir, et on arrose abondamment les feuilles, ça stoppe la maladie ;-)

Pour éviter la cloque du pêcher, planter de l'ail sous l'arbre, cela éloignera la maladie.

On fait aussi un purin de fougère (vu qu'on en a au jardin, c'est du coup plus facile à avoir sous la main que les orties ;) ) qui est aussi un excellent insecticide mais aussi un accélérateur de compost.

voilà maintenant vous connaissez nos secrets ;)

 

Et pour allez plus loin? Rendez vous sur la page facebook de La semaine des alternative aux pesticides ;)

Quant à moi, deux dates, deux rendez vous:

* Samedi 23 mars de 10h à 13h, place du Tréano à Pont Scorff (56) pour

"Troc et Bourse au plantes"

venez nous rencontrer, échanger des graines et des plants de légumes, plantes d'ornement et tout ce qui pousse! Une collecte de produits phyto-sanitaires, interdits dans les jardins depuis le 1er janvier, aura lieu, vous pourrez ainsi repartir avec un sachet de graines et échanger vos  astuces pour contourner les "plantes squatteuses"

* Mercredi 27 mars à partir de 20h, à la salle de La Longère de Cléguer (56)

pour un café/débat sur le Zéro Déchet:

Et si on papotait autour d'un bocal?
Ce serait quand même plus sympa de se retrouver en vrai de vrai pour parler zéro déchet, non? ;)
Alors voilà je me lance! Au programme des morceaux de notre vie vers le zéro déchet, des questions, des réponses, d'autres questions, d'autres réponses, bref tu as compris le concept ^^

 

Et vous? C'est quoi votre programme cette semaine?

Posté par Mam TrY à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 février 2019

Courses en vrac: le fond du panier

Pour la dernière partie de ces courses en vrac, on va parler des couacs et des "on a pas encore trouvé la solution".

Et oui, comme tout le monde, personne n'est infaillible ;)

 

Les petits points compliqués, c'est plus les outils invisibles de tout les jours, vous savez ceux qu'on ne voient pas mais qui pourtant font partis intégrante du quotidien? Et le principal c'est le papier toilette!!!

Perso, je ne suis pas encore prête à prendre du papier toilette lavable... On a eu des couches lavables pour les mini T(r)Y, ça pas de souci, j'utilise aussi des serviettes hygiénique lavable (oui oui, vous l'aurez l'article sur le liquide bleu qui n'est pas bleu). Mais la perspective de nettoyer le "caca" des personnes qui passent par la maison et souvent par les toilettes, ça non, je ne suis pas prête!

Le papier toilette donc, on ne le trouve pas encore en vrac et c'est dommage, car en soit, a part le rouleau en lui même qui va être utile, on est tous d'accord que le plastique qui sert d'emballage aux précieux rouleaux ne sert pas grand chose, non? Du coup il file direct à la poubelle recyclage et ce plusieurs fois par mois (pour ceux qui préfère le prendre en petite quantité) ou 1 à 2 fois par mois (pour les adepte du format familiale). Résultat de recherche d'images pour "rouleau papier toilette"

 

Le papier lui fait tranquillement son bonhomme de chemin vers là où nous savons tous. Après il reste ce petit rouleau de carton central. Bon pour lui, pas de souci à la maison, il sert à tout, il ne se retrouve que vraiment très rarement dans le recyclage.

 

Le petit rouleau en carton nous sert donc à différentes choses: godet pour préparer les semis (et il finira directement en terre avec les plantes), dans un grand sac pour les amies assistantes maternelle et/ou l'école, qui l'utilisent beaucoup en loisir créatif, Mini Green doit avoir dans ses bacs à jouets pas loin de 3 paires de jumelles réalisées avec les rouleaux, des avions et des voitures idem (au grand drame de certains car ils les préfèrent à bon nombre d'autre jeux)

 

En soit, l'acheter au rouleau ne me poserai aucun problème et me permettrait de ne plus avoir ce plastique qui orne comme un "bijoux" bon nombre de nos produits courants...

 

Un autre combat ordinaire, quand il s'agit de congélation. On a tous utilisé des sacs plastiques de congélation. Quand on passe en mode ZD, on commence à utiliser nos bocaux en verre et autre boîtes, mais même si cela est bien pratique à ranger, ça prend vite de la place. Cet été, avec le nombre énorme de légumes du jardin, c'est là que le problème s'est présenté à nous. Par exemple pour les courgettes : on les met à congeler en dé ou en rondelles pour nos soupes, potages et autre plats d'hiver. En bocal, c'était vraiment pas pratique et sachet congélation plastique, c'était plus possibel. Du coup, j'ai tenté avec des sacs à vrac en coton. Ayant récupéré des vieux draps de nos grands mères, j'en avait fait pas mal, alors pourquoi pas?

Très bonne surprise quand on a commencé à sortir tout ça pour cuisiner : nous seulement ça a très bien fonctionné mais vous savez les courgettes gorgées d'eau après congélation? Et bien quasiment rien! Elles ont dégorgé 4 à 5 fois moins à la cuisson avec ce mode de congélation!!!

Sac à vrac, mon meilleur ami!! ^^

Ce ne sont là que deux exemples, mais il pourrait y en avoir des centaines d'autres ;) Du coup pour les papiers toilette, c'est direction le supermarché du coin ainsi que les croquettes pour le chat et le chien car nous n'avons là encore pas trouvé en vrac par chez nous. On privilégie les grands contenants (dans la mesure du possible) pour jeter le moins d'emballage possible, mais un jour on les trouvera en vrac aussi :)

Et vous? C'est quoi vos points noirs en courses en vrac ?

Posté par Mam TrY à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 janvier 2019

La course aux courses (deuxième partie)

Chapitre 2 : le frais

 

Les laitages: beaucoup de fromage, peu de yahourt, crème fraîche et beurre.

Le lait, pas indispensable chez nous et les yahourts, peu sont consommés, j'ai donc arrêté de les faire et privilégié l'achat au producteur du coin, qui de plus fait soit en verre soit reprend les pots. Le fromage a volonté!!!! marché, petits producteurs locaux, l'avantage c'est qu'en emmenant sont contenant, on nous dit très rarement non ;). Pour la crême, on a finalement remplacé par du lait d'amande et/ou du lait de coco, au final on cuisine plus vraiment avec de la crême donc, ces deux solutions nous ont paru les meilleures. Reste le beurre qui pour le moment nous pose problème, à part en faisant des kilomètres pour aller au Halles de Lorient où une crèmerie nous dit oui, nous n'avons pas encore trouvé un producteur plus proche qui nous accepte nos petite boiboite, mais je ne désespère pas ;).

Les solutions ne manquent pas quand on est motivé, du coup on persevère et on trouvera près de chez nous. Bah oui, c'est pas le tout de se lancer dans le zéro déchet, mais ce serait bien de limiter notre impact carbone de toutes les façons possibles ^^.

En attendant on profite à fond de la chèvrerie qui s'est créée par chez nous et qui met en avant le zéro déchet lors de leurs vente à la ferme. Fromages mais aussi fromage blanc, tartinade apéritive et aussi le lait!

Résultat de recherche d'images pour "laitage"

 

 

Chapitre 3 : viandes, poissons et oeufs, on fait quoi?

 

On a pas encore abandonné la viande, même si la viande rouge se fait de plus en plus rare dans nos assiettes et même à certains repas, on se retrouve confronté au problème de nombreux parents : le repas des Mini T(r)Y...

Avec Mini Green pas de souci! Il porte d'ailleurs bien son surnom, depuis bébé ça a toujours été un fan inconditionnel des légumes, fruits et graines en tout genre, si demain on lui enlève la viande de l'assiette, c'est pas lui qui s'en plaindra. Pour Miss Yellow, c'est un vrai problème... Mademoiselle n'a pas eu un légume a franchir sa bouche en 3 ans tellement elle en a un dégoût... A notre grand désespoir, nous nous retrouvons avec une carnivore pur jus qui laisserait tomber père et mère pour un bout de viande... Là encore on ne désespère pas, en la faisant cuisiner avec nous, cultiver son propre potager, on l'a surpris ces dernier temps à gouter sans même qu'on lui demande, un progrès incroyable!!!

Du coup la viande c'est direct producteur, encore ici la chance d'en avoir un sur le village, après sur les marchés ou en boucherie ça fonctionne bien aussi! Notre producteur nous a accueilli avec un sourire jusqu'aux oreilles la première fois qu'on lui a présenté nos boîtes et avec ça un "avec grand plaisir!" : c'est pas beau ça! Et encouragement, d'autant qu'on a contaminé pas mal de monde autour de chez nous, a nous voir le faire, les gens se disent "pourquoi pas?" et le font aussi.

Pour le poisson, on est pas loin de la mer (a peine une quinzaine de km) du coup marché, criée, la poissonnier du coin et la pêche des copains, y a du frais à la maison ça c'est sûr. idem que pour la viande, le contenant maison est le bienvenu, ça reste simple à transporter et pas si "cro-magnon" que certains le pense.

En ce qui concerne les oeufs, pas trop de souci de ce côté là, avec les poules au jardin, la grande majorité de l'année est couverte. Et en périodes creuses (et oui les poules aussi se reposent!), l'épicerie zéro déchet en propose, ainsi que nombre de producteurs locaux ;).

 

Chapitre 4: Fruits et Légumes, nos amis du jardin!!

Après l'objectif de cette année c'est vraiment l'autonomie en légumes et fruits. Au différents bac et buttes de permaculture viendront s'en ajouter quatre au printemps ainsi que la serre qui va être construite (oui oui y aura des photos c'est promis!). Un cerisier et un pommier se sont ajouter a notre collection de fruitiers cette année, pas encore de fruits au programme mais l'an prochain cela devrait être sympathique.

L’image contient peut-être : nourriture

Du coup dans le jardin, deux poiriers williams, un pêcher qui depuis qu'il n'est plus "taillé" (bon je coupe ce qui dépasse chez la voisine et les branches mortes quand même, hein) donne tous les ans, un pommier pour les compotes et le jus de pomme, sans compter les inombrables fraisiers et fraisiers sauvages, les framboises, les cassis et groseilles. Non mais ouais on est pas mal niveau fruits aussi.

Moyenne

Autre mode d'approvisionnement: le troc!

Avec ce qu'on cultive et les oeufs de nos poules, on a plus que de quoi pour les reserves, du coup ce qu'on a pas

et ben on le troc avec les copains qui ont ;)

 

L’image contient peut-être : plante, plein air et nature

 

 

 

 

Pour les jus de fruits cher au coeur des mini T(r)Y on est encore sur l'achat a part le jus de pomme. Des amis nous ont fait découvrir il y a deux ans le "pressi mobile" qui quand ont leur amène nos pommes en fus des bib de jus de 3L qui se conserve près de 3ans!! Renseignez vous auprès des vergers autour de chez vous, ils sont bien plus nombreux à le faire que ce que l'on ne croit :)

Et la bière dans tout ça?!? (à consommer avec modération ^^) et bien pareil, nombre de brasseurs orne nos régions et vous feront découvrir des saveurs incroyables! Avec le retour progressif de la consigne, vous en trouvez sûrement un qui le fasse, et hop! Des déchets en moins!!

 

Demain (oui, oui demain!!!) je vous parle de ce qui est indispensable mais pas de nouriture cette fois, et là on va rentrer dans le lourd!

oui bas je sais, j'ai pas réussi à poster avant, mais l'article de demain il est déjàécrit! A ça vous la coupe hein!!

 

Et vous? Vous faites vos compléments de courses où?

Posté par Mam TrY à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 janvier 2019

Vous connaissez la fable du lièvre et de la tortue? Bienvenue dans nos courses en vrac ;)

Bonjour à tous!

Oui oui tous, parce que mine de rien après quasi un an d'absence sur ce blog (vu que plus de pc/temps/galère etc la vie quoi)

y a encore du monde par ici donc déjà

MERCI!!! voilà ça c'est fait ^^

Pour la reprise du blog, j'ai décidé de vous raconter une fable, pas une vrai fable hein, mais quand on me demande comment on fait nos courses depuis un an, c'est un peu ce qui me vient en tête : la fable du lièvre et de la tortue. Parce que mine de rien, faire ses courses en vrac à l'heure actuelle c'est encore un peu ça :

rien ne sert de courir, il faut partir à point.

On a de la chance par ici, depuis le 22 décembre 2017, une super épicerie zéro déchet a ouvert près de chez nous. J'avoue ça simplifie grave la vie quand on passe au zéro déchet. Aujourd'hui c'est d'eux que je vais vous parler ;)

L'article sera long donc en plusieurs parties pour vous présenter notre petit "périple" de courses vrac.

Avant de commencer à penser vrac on a fait le tour des placards et de notre liste de courses type:

on a besoin de quoi? frais ou sec? qu'est ce qu'on a plus envie d'avoir à cuisiner? qu'est ce qui pourrait nous manquer?

Alors allons y!! Je vous dit tout sur nos habitudes alimentaires (même pas peur...)

Chapitre 1: Le Tout Venant

(oui bas le basique quoi, le truc qu'on se sert quasi à chaque repas etc vous chipotez un peu la non?)

 

Notre petit lieu douillet pour les courses c'est l'épicerie zéro déchet de Hennebont : La Terre Native.

Je crois que c'est un des lieux où on a le plus échangé, avancé, été encouragé et avec cette légèreté dont Caroline et Victor ont le secret. Ouais non je leur passe pas de la pommade pour des réduc' ou parce qu'ils m'ont menacé, promis. De toute façon vous le verrez bien si vous les rencontrez, c'est eux qui se "vendent" le mieux ;)

 https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/50927259_811770975827751_121527023058288640_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=ec1d4802b58c42804a61d87273f38366&oe=5CB6430DMoyenne

Alors au début des courses en vrac on tatonne un peu :

On emmène quoi? y aura quoi là-bas ? On prend quoi ? NON MAIS ON PREND QUOI??!!?

 

 

Parce qu'en fait le vrai problème est là : vous savez, vous, combien vous fait tant de gramme de tel ou tel produit ? Moi pas, je connaissais a peu près le ratio, tel paquet fait tant de temps, mais à la louche (je sais que je suis pas la seule, je vous vois déjà en train de regarder vers vos placard de cuisine, si si là dans le fond!!)

 

Au final ça devient plus simple quand on prend en vrac, il nous a fallu a peu près 3 visites à l'épicerie pour nous rendre compte que tel bocal faisait tant de temps ou tant de repas, et là tout s'éclaire!!  Avec nos bocaux, on a fait super vite moins de gachis, il y a plus de fond de paquet de pâtes qui traine au fond du placard depuis le dernier passage de Tata Odette, Et du coup les économies aussi!!! J'en avais déjà parlé (oui je sais il y a un an, ouais, ouais, genre vous faites tout dans les temps et de manière régulière?) mais grosso modo on fait entre 30 et 40€ d'économie par semaine sur nos courses. Ouais, ouais, vous avez bien lu, c'est énorme hein? Non mais courez pas toute de suite, laissez-moi finir de vous raconter!

 

 

Du coup avant de partir, on s'équipe, et chez nous ça ressemble à ça :https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/50685961_811893922482123_6525536094203674624_n.jpg?_nc_cat=105&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=36691f6b5eff5ed93472eff786117c95&oe=5CC2F62D

 

Sac à vrac (très peu car plus pour les fruits et légumes), bocaux (ça évite de tout transvaser en rentrant mais oui ça prend plus de place et de poids) et quelques tote-bag pour les "ça me fait bien envie ça". Parce que oui même là-bas on peut craquer, surtout là-bas en fait. On retrouve le plaisir de cuisiner plus, de decouvrir des choses qu'on ne mangeait plus parce que pas "mis en avant" en supermarché (synonyme: "pas rentable pour le supermarché"). On retrouve un lieu de vie et de partage, on re-discute avec l'épicier qui saura nous guider dans ses produits et on profite d'un endroit sympa qui change de la débauche de lumière, d'étiquettes et de paquets aux couleurs trop vives, c'est limite un moment zen (sauf quand Mini Green se la joue en mode "terreur des bac à sable" et pique sa crise comme beaucoup d'enfants dans un magasin... on dit merci Mini Green)

Là bas on trouve tout ce qu'on cherche! (pour nous en tout cas) Non seulement il y a des pâtes, du riz et bon nombre de féculents, mais aussi des légumes secs, de la farine et tout pour faire des gâteaux, des fruits secs pour composer les céréales du matin ou direct les céréales du matin!! Du thé, du café, des super infusions, de la bière, de la limonade, de la moutarde, des... oui bon j'arrête là allez donc faire un tour dans votre épicerie ZD ;)

Bref tout ça pour dire que woua!!! ça c'est le top! Après notre petit tour en épicerie ZD, il ne nous reste plus que la viande et les laitages :) c'est quand même top ça! Car ils font aussi tout ce qui est produits d'entretien (à préparer ou tout fait) des produits de beauté, d'hygiène de tout les jours et tout pour être un ZD nomade et à la maison (les Minis TrY ne lachent plus leurs gourdes en inox et moi ma théière thermos inox...)

 

https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/50787768_811893942482121_2248233195533238272_n.jpg?_nc_cat=105&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=98e028a32e063c18da7e7257c87e843b&oe=5CBF77C8Moyenne

 

Au retour des courses ce matin ça a donné ça :

(un gros panier par rapport à d'habitude car on a du monde ce we ^^")

 

Oui il y a des légumes et des fruits, en ce moment le potager est au repos et la serre ne sera montée qu'au printemps (oui bon ça va, j'ai manqué de temps, c'est fini les reproches non mais ^^ )

 

Rdv dimanche pour le chapitre 2 de notre petite fable sur les courses, en attendant peut être à bientôt à La Terre Native de Hennebont ;)

 

 

Et vous, vous faites vos courses ZD où?

 

 

Posté par Mam TrY à 20:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


12 février 2018

Zero Déchet, l'aventure du défi des familles

Bonjour à tous,

 

Comme certains ont pu le voir sur la page facebook, notre petite famille a été sélectionné par Lorient Agglomération parmi les 30 familles qui feront le

"Défi des famille vers le zéro déchet 2018"

 

A la base, sans trop y croire, car nous faisons déjà beaucoup de gestes, mais nous voulions tenter le niveau "expert" et nous y voilà!

Ce lundi 12 février 2018, première partie du défi :

Pendant un mois nous ne changeons pas nos habitudes et nous pesons chaque semaines nos déchets.

Nous avons choisi plusieurs gestes à mettre en place pendant le deuxième mois et ce jusqu'à la fin du défi:

 

* Le Stop Pub:

pourtant la base, nous ne l'avions pas mis à l'arrivée dans notre maison car Miss Yellow collecte les publicités à son école pour des activités, des voyage etc

Nous le mettrons en place le 12 mars prochain pour voir la différence, en attendant nous avons prévu 2 cartons, un pour le avant et un pour le après, histoire de se rendre compte en visuel de ce simple geste

*Supprimer les emballages :

pour le moment nous sommes loin du zéro absolu, l'orga' n'étant pas encore au point, nous continuons à faire des courses par facilité et avec les vieilles habitudes dès que la motivation retombe. Aussi dans un mois, fini! On s'organise et adieu les emballages! Epicerie zéro déchet dès que les courses doivent être faites et direct au producteur, sans oublier de refuser!

 *Tri de tout les emballages:

Pour les choses dont ne nous trouvons pas encore d'alternative, mieux trier les emballages, car encore trop d'entre eux partent au tout venant par méconnaissance de ce qui est recyclé dans notre agglo

* Fini le gaspillage alimentaire:

même avec des poules et un compost, nous sommes sur que nous pouvons faire mieux! Aussi dans un mois cap sur les menus à la semaine pour ne rien oublier et ne rien avoir en sur plus aux courses ;)

* On donne encore plus et on limite les achats de neuf:

avec la machine à laver en début d'année, c'est un peu loupé pour le zéro achat de neuf en 2018... Mais on va se rattraper ;)

* Cap sur le jardin:

on paufine la permaculture, on gère notre compost et nos cultures en s'adaptant au contrainte de la nature. Plus de truc de grand mère, troc de graines et échange de plans, fini les pots en plastique pour nos futurs légumes et fleurs.
 

Pour cela nous avons eu des cadeaux :

le livre de la famille (presque) zéro déchets, vu que nous l'avions déjà, c'est Mamie qui était ravie de nous le piquer

Une balance pour peser nos déchets

un grand tote bag

les différents livrets de tri dans notre agglo

et un livret d'accompagnement avec divers ateliers proposé.

 

IMG_20180212_184447

 

Nous visiterons très prochainement le centre de tri de l'agglo et d'autre ateliers que nous avons choisi parmi une très très long liste! Le top:) A cela nous organiserons aussi des ateliers sur ce que l'on faisait déjà, produits, ménager, cosmétique, couture et visite du jardin en mode permaculture au beaux jours.

On vous fera suivre l'aventure aussi souvent que possible, les pesées auront lieu le dimanche donc rdv dimanche prochain pour savoir ce que donne en chiffre nos poubelle actuelles...

Et vous? vous tentez le défi avec nous? Pour ceux qui le veulent, la page facebook sera a votre disposition pour tout échange, des astuces et des encouragements!! ^^

A tout vite!!

 

Posté par Mam TrY à 20:54 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 janvier 2018

Allez frotte cendrillon....

 

Hello à tous!

 

A la suite de notre aventure machine à laver, nous avons du abandonner notre lave vaisselle pour un temps et mettre la nouvelle machine à sa place... Juste quand je fais ma super poudre de lave vaisselle, la loose, oui je sais, bref!!

Du coup retour de la bonne vieille vaisselle à la main, et quand tu as bossé des années en cuisine, tu n'as pas du tout, mais alors pas du tout, envie de re-plonger, sans mauvais jeu de mots...

 

Du coup cap sur la recette de liquide vaisselle!!!

Je ne vous cache pas, la première fut un flop monumental, le liquide vaisselle n'arrêtait pas de se re-solidifier, il rendait tout gras à l'excès et brûlait les mains, et j'en ai fait dix fois trop...

 

solide

 

Comme quoi toutes les recettes ne sont pas bonnes à prendre... celle-là, je l'avais trouvé sur plusieurs blogs, bon on doit pas avoir le même concept de liquide vaisselle...

J'ai aussi pensé à en faire un solide, mais le mettre dans un pot en verre, à côté de l'évier avec Mini Green qui veut ABSOLUMENT aider et a déjà un palmarès de verres, et pots en verre divers, cassés assez impressionnant, on attendra plus tard.

Alors on fait quoi?

La recette de La Famille Zéro Déchet pardis! Au vu du titre, je vois que je ne suis pas la seule à m'être fait avoir par la recette trop solide ^^. Mais du coup je n'ai pas de tensioactif et rien pour le remplacer...

 

strip1

 

Allez on tente un recette maison? ;)

En fouillant sur la toile, j'ai vu plein de recettes avec du savon noir or ça j'en ai! Et puis il y a ce gros pot de "pâte" de liquide vaisselle solide, il va bien falloir lui trouver une utilité...

 

sav noir

 

On creuse ses méninges et on tente! Du coup:

Je met une cuillère a soupe de ce mélange (retrouvé ICI la première recette qui n'a malheureusement pas aboutie)

80g de savon noir liquide

2 Cà S de bicarbonate de soude

5 goute d'HE de pamplemousse (Papa T(r)Y n'est pas très fan de l'odeur du savon noir)

200g d'eau bouillante

Je mélange bien la préparation et je laisse refroidir avant de le transvaser.

 

liquide

 

A première vue, ça ne devient pas solide, un bon point. Je m'affaire donc à faire ma vaisselle avec, beaucoup mieux que l'autre mais pas encore au point je trouve. Je n'ai plus ce côté gras qui restait la dernière fois, le liquide se met vite en 2 phases dans le flacon, il faut donc le secouer à chaque fois, mais la vaisselle brille et ça c'est le principal.

La V2 n'est pas encore parfaite mais j'ai du liquide vaisselle pour un moment.

RDV la prochaine fois pour tenter une nouvelle recette ;)

 

Et vous? C'est quoi votre recette de liquide vaisselle?

 Epilogue:

 

Originalestrip2

 

 

 

25 janvier 2018

Les productions "Même Pas Peur" vous présentent : Le goûter d'anniversaire Zéro Déchet

Tadadam!Tadadam!

Vous l'entendez vous aussi la petite musique bien angoissante qui annonce l'arrivée du Tsunami?

Et oui les parents, c'est le fameux goûter d'anniversaire!!

Et défi supplémentaire cette année, on le tente en zéro déchet, les grands malades...

Bon on connait tous le principe du goûter d'anniversaire: déco, gâteaux, cadeaux, activités et tout le tintouin... Du coup va falloir la jouer serrer, parce que Miss Yellow elle est au taquet et elle vend déjà sa sauce aux copines depuis des semaines, sans oublier son grand discours au dernier anniversaire où elle était invitée quand elle a ramené sa fraise avec son cadeau Zéro Déchet, emballage en tissus (furoshiki que vous pouvez retrouvé en cliquant Ici)  fait maison! J'en ai entendu parler par les parents, je pense qu'on nous attend au tournant ^^"

Alors nous voilà parti en quête d'idées à droite et à gauche et là, Ô surprise, il y en a plein des idées sur le net et des top!

Petit tour d'horizon sur ce que l'on a choisi :

La déco:

 

anniv1La demoiselle était pas peu fière au final, elle a choisi de réutiliser la déco de table de noël qu'elle a disposé elle-même : bougeoirs en bois (avec le tronc de feu notre figuier) qu'on avait fabriqué à noël, plus quelque tronçons ça et là, les étoiles à paillettes, des noeuds rouge et le chemin de table en tissus. Dans 2 paniers j'ai mis les produits à utiliser pour les activités, vous noterez du plastique, j'en reparle plus bas.

 

anniv2Nous avons aussi fabriqué des fanions en tissus, juste des triangles découpés, que j'ai cousu sur un brin de laine avec une pelotte qui me restait dans mes tiroirs, c'est assez coloré, le tissus c'est aussi de la récup', des chutes de vêtement qui date de quand Miss Yellow n'avait pas un an, autant vous dire ça remonte un peu... Accrochés au lustre, des pompoms en tulle, aussi de récup', j'ai trouvé pas mal de tuto pour en faire sur Pinterest.

 

anniv3

Les Activités:

Pour les activité, je leur ai proposé des maquillages, j'en ai souvent fait pour divers événements et il m'en restait du dernier (d'où le plastique sur la table...), j'ai regardé à droite et à gauche et je n'ai pas trouvé grand chose pour en fabriquer... du coup je pense que je vais tenter quelques recettes de mon cru en me basant sur celle que je fais pour mon maquillage et en l'adaptant au peau des enfants, un prochain article sera consacré à cela.

Mais l'activité qui a vraiment plus c'est : fabrication de parfum solide maison. Alors là quand vous n'avez que des filles autour de vous, autant vous dire que vous devenez une rock star!!

En plus c'est super simple! Une collègue m'avait donné sa recette et je l'a adapté pour les minis demoiselles. Je prends mes produits sur AromaZone depuis longtemps, même si je regrette toujours leurs contenants en plastique, je les réutilise pour mes différents produits à la maison. Ici je leur ai proposé plusieur parfums : monoï, fraise, vanille et abricot, des huile végétales et non des huiles essentielles, elles sont trop jeunes et avec les dosages attention au intoxication, elles sont plus fréquentes qu'on ne le crois.

La base est simple comme je disais: vous faite fondre une cuillère soupe d'huile de coco, ou de beurre de karité, ou de cacao (ici beurre de karité), une cuillère à café de cire d'abeille et une cuillère a café d'huile végétale choisie.

On mélange bien au bain-marie et c'est prêt!!

Pour les contenants, j'avais plein de petit bocaux en verre "d'échantillons" (chutney d'oignon, miel, etc) qu'on avait reçu en cadeau à noël en panier garni. Une fois leurs prénoms écrits dessus et le précieux liquide versé dedans, on laisse refroidir et ça se fige. Parfait, ça les a bien occupé (et ce matin à l'école elles avaient toute leurs petits parfums ;) )

 

anniv4

Le gâteau :

ou plutôt les gâteaux, pour éviter le gâchis j'ai opté pour les muffins/cupcake, les parts sont égales donc pas de chamaille et puis j'ai joué avec des colorants naturels pour colorer la crême au beurre. J'ai divisé les quantités de sucre par trois mais ça n'a pas enlevé le plaisir, surtout au vu de la vitesse où ils ont été englouti. Pas de papiers autour, les faire dans ma plaque prémoulé et bien beurrée a suffit à leur donner la forme et les demoiselles sont reparties avec des petits gâteaux pour chacunes.

Pas de vaisselle jetable, on ressort les jolies serviettes en tissus à fleurs de mémé et le tour est joué. Pour les gobelets, j'avais penser utiliser des gobelets de festivals que nous avons garder quand Mini T(r)Y renversait tout, mais les gobelet Hellfest pour un goûter d'enfants ça le fait moyen...

Du coup on se le tente à la confiance, verre en verre, et ouais même pas peur!!! Et j'ai bien fait, pas de casse!!

anniv5

Le Bilan:

Les filles se sont bien amusées et ont beaucoup aimé le gôuter (sondage réalisé à la porte de l'école ce matin ^^) et une Miss Yellow aux anges. On va paufiner le tout pour les prochains. Et le zéro déchet? A part les paquets cadeaux à jeter mais tous recyclables, un jeux un peu suremballé avec plastique, L'Ogre ne s'est pas invité à la fête!

Pari réussi !!

anniv6

Et vous? C'est quoi votre prochaine fête Zéro déchet ?

 

Posté par Mam TrY à 21:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

21 janvier 2018

La règle des 5 R: Refuser

Et si nous parlions de cette fameuse règle des 5 R?

En fouillant ça et là pour trouver la recette miracle du Zéro Déchet, il y a forcément un moment où vous êtes tombés sur cette règle. Alors, ces 5 R? ok c'est parti

Refuser

Réduire

Réutiliser

Recycler

Rot (composter en anglais)

Source: Externesource de l'image: ICI

Ici je vais en parler point par point, du coup commençons par le commencement, le plus dur  :

Refuser

Alors ça vous parle? Pas du tout? Normal, à la première lecture on refuse quoi au juste? Le retour de L'Ogre Poubelle? De se laisser avoir par ce système de suremballage/consommation qui nous mange à petit feu, nous bousille la planète ne fera pas venir demain nous cassera le moral, à bas la poubelle, vive l'océan, à bas le... WOW je m'emballe... 

Refuser c'est dire non à ce que l'on ne veut pas, ok, jusque là tout va bien. Le geste de refus le plus facile c'est avant tout le stop pub sur la boite aux lettres. Mais plus on avance dans le processus, plus le refus sera précis et s'avèrera compliqué.

Mais rien n'est perdu!! Si, si je vous l'assure ;)

Alors on refuse comment? Déjà on essaie de voir ce qu'il y a refuser, ici on parle de Zéro déchet donc on refuse de jeter. Et pour ne pas jeter il ne faut pas avoir de chose à jeter, or ça c'est plus compliqué. On ne va pas arrêter de vivre, de manger et de faire tout un tas de chose pour neutraliser tout impact sur notre environnement, ce serait trop simple et un peu radical, genre demain on meure tous pouf! zero dechet! non je déconne ^^.

Ici, nous n'avons pas établit de "plan" particulier à suivre, on a préféré surfer sur le possible au moment T.

Par exemple les vêtements: avec des minis T(r)Y à la maison, qui grandissent à vu d'oeil, il y a une quantité de vêtements trop petits et tout autant en remplacement qui se profilent dans les divers placards. Notre solution à nous c'est déjà de les acheter en vide grenier, dans des fripperie type Emmaüs ou d'accepter les vêtements qu'on nous donnait. Déjà bon point on achète pas de neuf ou peu, les manteaux d'hiver étanches ça ne court pas franchement les rues et les chaussures étanches non plus (surtout quand elles ont déjà été beaucoup porté)

A part ces 2 points, on se débrouille pas mal pour le reste, mais si, comme je l'ai déjà dit, nous ne sommes pas infaillible et que nous ne contrôlons pas toujours les cadeaux qu'ils reçoivent, bien que sur ce point là nos familles se font plaisir sur peu et beaucoup au coup de coeur fripperie et vide grenier, pour le reste on nous demande toujours avant ce que l'on a vraiment besoin.

Et c'est là que le point positif ressort:

ce que l'on a VRAIMENT besoin.

On évite le superflu plus facilement comme ça.

Pour ce qui est des vêtements trop petits, on les donne autour de nous pour ceux qui en on l'utilité, on en vend parfois sur vide grenier et sinon il vont au relais Emmaüs du village pour être revendu ou recyclé selon l'état d'usure, idem pour les chaussures.

A travers ces démarches, nous refusons d'augmenter notre poubelle en trouvant des solutions alternative, mais celle ci n'existent pas toujours...

Pour ce qui est des courses alimentaires, c'est souvent là que ça se corse. Le marché est une bonne alternative mais pas toujours la possibilité d'utiliser nos propre contenant. Ca demande de l'organisation bien sûr, on ne peut pas tout le temps y aller pour diverse raison et du coup retomber dans la facilité du drive du super marché du coin? Pas cette fois! Alors on regarde les plannings de chacun, chaque semaine, on fait nos listes de courses au plus juste et une ébauche de menu pour savoir ce dont on a réellement besoin.

Les circuit court on en a pas mal autour de chez nous, on a de la chance. Après internet est notre ami et on trouve des sites pour trouver les producteurs locaux. Un avantage ici encore, ils font tous vente-direct le vendredi, du coup les courses se fond le vendredi. En cusinant, on refuse de tomber dans le plat tout préparé et sur-emballé, mais vu que la vie est faite de plein de virage tout le temps et qu'on ne voit pas forcément ce qui arrive à l'avance, des qu'on peut, on fait de plus grande quantité et direction le congélateur pour ne pas être pris au dépourvu.

Une épicerie Zéro Déchet c'est vraiment le top, rien que d'y passer faire ses courses nous a littéralement amaigri la poubelle des 2/3! Les biocoop acceptent de plus en plus vos contenants et les commerçant locaux aussi. Je me souviens très bien du superbe sourire de notre éleveur/boucher la première fois qu'on a demandé: "mais bien sûr! avec plaisir!" Cool ^^

Après il y a aussi des "impératifs"

l'exemple on l'a eu il y a 4 jours... La machine à laver nous a laché, la fourbe! en hiver en plus!!! Premier réflexe? Est ce qu'on peut la réparer, on a quand même un super outil: internet! Modèle de machine entré, problème diagnostiqué, et là c'est le drame... Cette fois ce n'est pas réparable... Pour la petite histoire elle avait 11 ans a déjà été réparé 2 fois et avait été reconditionné quand je l'avais acheté à l'époque.

Sniff... un gros déchet pas prévu... Je me suis entrepris à faire la lessive a la main dans la baignoire, et bien franchement essoré des gros pull d'hiver à la main c'est pas de la tarte... Nous sommes donc allé en acheter une autre, une neuve pour qu'elle puisse nous faire longtemps et parce que je ne voulais pas prendre le risque d'avoir encore a en réparer une très prochainement... C'est pas bien.. j'ai été faible.. vous voyez on l'est tous... Après si elle me fait aussi longtemps que l'autre voir plus avec juste 2 petites réparations je serais un peu soulagée...

Il existe aussi des petite entreprises qui réparent tout si vous n'êtes pas bricoleur, c'est top, malheureusement là comme je le disais plus haut, c'était pas réparable...

Et l'autre on en fait quoi? Je ne veux pas la jeter, je refuse... Du coup a coup de pinterest et d'internet j'ai cherché, le truc pas réparable sur cette machine? l'axe de la machine a lavé a cassé net, je récupère donc le tambour pour le transformer en brasero pour les soirée d'été dans le jardin :)

 

Source: ExterneSource de l'image: ICI

Et le reste? il partira à la recyclerie pour les pièces détachées! Parfait on recyle!!

Et on arrive donc à une autre règle: Recycler!!

Refuser c'est dur, mais pas impossible, parfois on se laissera avoir par une pile de linge monstrueuse et un "pas envie" de tout reprendre, c'est un effort au quotidien. Mais on fera mieux la prochaine fois, On peut mieux faire chaque jour ;)

Et vous des idées pour réduire?

Posté par Mam TrY à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 janvier 2018

Judith la marmite sauvée par la poudre de lave vaisselle maison

 

Bonsoir à tous!

Aujourd'hui je m'attaque au produit pour lave vaisselle,

c'est pas très zéro déchet, mais quand on en a déjà un, autant le rendre un peu plus clean.

Depuis des années on utilise déjà comme liquide de rinçage du vinaigre blanc, ce qui entretien bien le lave vaisselle en plus, mais on a jonglé entre poudre pour lave vaisselle, tablettes, tablettes tout en un avec film biodégradable etc etc.

Suremballage nous voilà de nouveau!

Alors? On le fait maison?

Et c'est là que commence le parcours du combattant... je me suis pas mal renseignée autour de moi avant de me lancer, trouvé des astuces, lu des articles et à chaque fois les avis divergent.

Déjà le choix entre la poudre et la tablette:

* la tablette plus pratique à mettre dans le lave vaisselle, donc plus rapide mais au niveau fabrication plus galère et plus de patience, et on sait tous que quand on a décidé de se simplifier la vie et de passer au zéro déchet c'est pas les grosses contraintes qui vont aider, non non non, ça c'est le meilleur moyen d'abandonner quand on sait que notre principal ennemi c'est le temps (et la flemme, mais bon c'est un autre sujet). Une amie me l'avait d'ailleurs pas mal dit

"Me saoule de faire mes tablettes! a chaque fois soit c'est trop solide, soit ça par en miette!"

* la poudre pour lave vaisselle, soit un contenant en verre, +1 pour le zéro déchet, et un cuillère à soupe...

Ok c'est parti ce sera de la poudre.

Après on cherche le bon mélange... J'ai trouvé une recette dans le livre de La famille (presque) zéro déchet mais une autre a attiré mon attention sur Pinterest La Voici

ingredient poudre lv

Ingrédients:

* 200gr de cristaux de soude

* 160gr de bicarbonate de saude

* 200gr d'acide citrique

* 240gr de sel ou de gros sel (ici j'ai préféré le gros sel)

Ces produits vous pouvez les trouver en supermarché, en biocoop ou en magasin de bricolage, ou mieux en épicerie Zéro Déchet et là, j'ai de la chance, on en a une toute nouvelle qui s'est ouvert pas loin de chez nous ;)

vous aurez un article sur La Terre Native très bientôt...

Recette:

Dans un mixeur, verser tous les ingrédients et faites tourner pendant une minute, ça va homogénéiser la poudre et casser les cristaux trop gros. Mettre dans un bocal et utiliser!

*********

Bon jusque là tout va bien, j'ai justement une tournée en attente et plus rien en produit pour mettre dedans alors, roule ma poule! On test!...

Sauf que je ne crois que ce que je vois et que le temps d'attendre la fin de la tournée c'est long. En tournant la tête vers le plan de travail, mes yeux rencontre Judith notre marmite, elle trône la en attendant Papa T(r)Y. Pourquoi me direz vous? Et bien parce que la dernière tournée de crèmes dessert au chocolat maison a mal tourné... Et Judith se retrouve le fond cramé et accroché... Depuis bientôt une semaine! Papa T(r)Y a tout tenté: trempage, grattage, de l'huile de coude y est passé. Mais rien n'y fait, Judith est toujours là, dans un état délabré.

La voilà l'idée!! Je vais pouvoir tester la poudre dans des conditions extrême!! Pendant ma petite danse de la joie, je voyais limite la marmite trembler "A non! Encore une de ses lubies qui va mal tourner!" (mauvaise langue...)

Etat des lieux:

judith1Autant vous dire que c'est bien accroché...

Un peu d'eau chaude dans le fond et hop! Une demi cuillère a soupe de poudre!

judith2OOooo c'est beau!!!!

Ni une, ni deux, je choppe l'éponge et je commence à frotter, un peu, pas trop non plus, on va pas se démonter l'épaule, après tout c'est un test, à voir comment la poudre se débrouille seule.

Résultat:

judith3

Ok... Au vu des dernière tentatives de Papa T(r)Y, j'avoue là je suis assez bluffée, parce qu'en plus je n'ai pas beaucoup frotté! Plutôt contente de ma première tentative, mais toujours pas envie de me démonter l'épaule a finir de frotter. Du coup, re coup d'eau dans le fond, re demi cuillère à soupe de poudre et je rajoute une cuillère à soupe de vinaigre blanc. Je laisse tremper un petit quart d'heure histoire de laisser agir et y revient pour frotter un peu.

Il n'aura fallu qu'une minute trente pour arriver a ce résultat:

judith4

Autant dire que je suis plus que convaincue! Et Judith brille comme au premier jour!

Il ne m'en fallait pas plus pour être rassurée sur la tournée de lave vaisselle en cours. Et de regarder dans mes placards qui serait ma prochaine victime, j'ai notamment un grand fait-tout émaillé et bien vieux qui a le fondement de son âge... Celui là passera au test du produit vaisselle maison! En attendant de finir le produit actuel, je vous laisse tester de votre côté!!

Et vous? C'est quoi votre recette pour que la vaisselle brille?